SFI Reports, French (en Francais)This is a featured page


Septembre


RDC - Kivu- Cholera
30 septembre 2009
Radio Okapi
http://www.radiookapi.net/index.php?i=53&a=24913
Le choléra frappe actuellement 10 des 34 zones de santé de la province du Sud Kivu. Selon le médecin épidémiologique à l'inspection provinciale de santé, dans les 3 zones de Bukavu, la situation est plus préoccupante à cause de l’augmentation du nombre des cas au quotidien.
Le docteur Rick Shamavu donne des chiffres de la dernière semaine : « La province a enregistré 644 cas et 7 décès. Aux 9 zones de santé touchées par l’épidémie, s’est ajoutée une autre zone de santé, c’est la zone de Bunyakiri. Maintenant dans les 3 zones de santé urbaines de Bukavu, la situation est plus préoccupante parce les cas ne font qu’augmenter. Pour la zone de santé de Kadutu, à la 38è semaine, nous étions à 129 cas et 2 décès. Alors qu’à la semaine 39e, nous avons enregistré 150 cas et un décès. Donc, ici à Bukavu, c’est préoccupant.»
Autres articles
24 septembre 2009- Epidémie de choléra
Relief web
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/DKAN-7W7QYM?OpenDocument
Flambées d'épidémies de choléra au Sud Kivu et au Nord Kivu. Au Sud Kivu, 562 nouveaux cas et 4 décès ont été notifiés à la semaine 37 portant le total à 5 750 cas et 73 décès (létalité: 1,2%) de la semaine 1 à 37. Au Nord Kivu, 129 cas et un décès ont été notifiés à la semaine 37 portant le total à 4 609 cas et 48 décès (létalité: 1%) de la semaine 1 à 37. L'OMS appuie la prise en charge des cas et les activités de surveillance pour les épidémies surtout dans les zones de déplacement des populations.

Nigeria - Cholera
30 septembre 2009
AFPhttp://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/09/30/01011-20090930FILWWW00571-nigeria-le-cholera-tue-88-personnes.phpQuatre-vingt-huit personnes sont mortes au Nigeria dans des épidémies de choléra qui touchent désormais deux Etats de l'est et du nord du pays, ont annoncé des sources officielles. Onze décès sont survenus ces dix derniers jours dans l'Etat de Jigawa (nord), jusqu'alors épargné par la maladie qui a tué 77 personnes dans l'Etat d'Adamawa (est) depuis début août.
"Nous avons reçu des informations concernant une épidémie de choléra dans le village de Bashuri (...) où 11 personnes sont mortes et 400 autres ont été infectées et hospitalisées au cours des dix derniers jours", a indiqué à l'AFP le Commissaire à la santé de Jigawa, Ibrahim Mohammad Nashabaru. Un chef traditionnel de Bashuri, joint au téléphone par l'AFP, a quant à lui indiqué que 20 personnes étaient décédées. A Adamawa, environ un millier de personnes ont été infectées depuis début août.
Autres articles
25 septembre 2009- 71 morts dans une épidémie de choléra dans l'est
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jkS5C36VZCGGjkH17CXgYjsg6YjAAFP
Soixante-et-onze personnes sont mortes d'une épidémie de choléra depuis le mois d'août dans l'Etat d'Adamawa, dans l'est du Nigeria, a annoncé vendredi une source officielle locale.
"Le bilan de l'épidémie de choléra est de 71 morts sur 746 cas enregistrés dans des régions du nord de l'Etat", a déclaré à l'AFP la Commissaire à la Santé d'Adamawa, Zainab Baba Kwanci.
L'épidémie avait été signalée en août dans les environs de Maiha, où 39 personnes étaient mortes. Elle s'est ensuite propagée aux villes de Demsa, puis Fufure, où des personnes sont aussi mortes, a indiqué Mme Kwanci.
"Des cas de choléra ont été enregistrés dans sept des 21 gouvernements locaux de l'Etat et les autorités font tout leur possible pour contenir l'épidémie. Nous avons envoyé des médicaments dans les zones affectées", a poursuivi la Commissaire.

RdC- Kalemie - la communauté humanitaire se mobilise contre le choléra
25 Sep 2009
United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs (OCHA)
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/VDUX-7W8QTY?OpenDocument
Le cholera demeure une situation très préoccupante pour la communauté humanitaire à Kalemie. Tous les efforts des acteurs humanitaires appuyant le secteur de la santé et celui de l'Eau, Hygiène et Assainissement sont axés sur la lutte contre ce fléau. L'hôpital Général de Référence de Kalemie continue d'enregistrer des cas, certes, et les chiffres connaissent une légère baisse au cours de cette semaine. La prudence est conseillée. Les acteurs humanitaires restent vigilants et continuent d'apporter des réponses à cette épidémie de cholera.
Les chiffres :
Depuis le début de l'épidémie de cholera à la mi-juillet de cette année, 1 373 cas pour six décès ont été enregistrés dans le district du Tanganyika. La zone principale de l'épidémie reste la ville de Kalemie où quelque 1 000 cas de cholera ont été rapportés, avec un pic au cours de la semaine 38 où l'on a enregistré 252 cas.
Selon Dr Kirongozi Tambwe, Médecin Chef du District de Tanganyika, la tendance est actuellement à la baisse au regard des résultats du suivi journalier des cas. « La moyenne journalière d'admission est d'environ 20 malades sur la période du 15 juillet au 23 septembre 2009 », a-t-il précisé à OCHA.
Selon Médecins du Monde France (MDM/F), 117 malades se trouvaient encore au début de cette semaine en observation au Centre de Traitement de Cholera (CTC) de Kalemie.
Bien que Kalemie soit une zone endémique pour le cholera, c'est la panne du barrage hydroélectrique de Bendera qui a aggravé la situation. La REGIDESO, compagnie de distribution d'eau, ne peut plus assurer la fourniture de manière permanente. Elle ne dispose pour l'heure que d'un générateur de 160 Kva alors que les besoins sont de l'ordre de 350 Kva.
Pour leur approvisionnement, les ménages recourent à l'eau du lac à laquelle l'on y ajoute du chlore. Une eau dont la qualité n'est pas garantie d'où l'augmentation du nombre de choléra.
Autres articles
22 Septembre 2009 - Kalemie : cholera, l'hôpital général débordé
Radio Okapi
http://www.radiookapi.net/index.php?i=53&a=24825
Un nouveau pavillon a été ouvert à l’hôpital général de Kalemie pour recevoir les nouveaux cas de cholera. Le taux journalier de nouveaux cas admis au centre de traitement de cholera est passé à 40 malades. Pendant un mois et demi, ce centre a déjà accueilli 1. 029 malades, dont deux décès. L’épidémie s’est rependue sur toute la cité. Pas un seul quartier n’en est épargné. Les quartiers de Kituku et Lubuye restent les plus touchés. Une situation qui inquiète le corps médical, même si la prise en charge est assurée et les intrants disponibles.
«Nous sommes très débordés avec ces cas de cholera. Nous sommes même en train de mettre sur un même lit deux malades, même trois. On a ouvert un autre bâtiment là et nous attendons des lits qui doivent venir de MDM pour que nous puissions déplacer certains malades qui sont ici. On a déjà commencé à les déplacer, mais il y a un problème de lits franchement ! », a déclaré le médecin directeur de l’hôpital général de référence de Kalemie, le docteur Théo Munkubule. Il a, par ailleurs, appelé la population locale à consommer l’eau chlorée ou, à défaut, à bouillir l’eau pour limiter la propagation de l’épidémie.

Burundi – Cholera
25 septembre 2009
Afrique en ligne
http://www.afriquejet.com/actualites/sante/sante-cholera:-5-deces-dans-le-nord-ouest-du-burundi-2009092535486.html
Au moins cinq personnes sont décédées du choléra alors que les cas de contamination s'accroissent depuis la recrudescence de cette maladie dite "des mains sales" dans le nord-ouest du Burundi, a indiqué vendredi une source médicale à la PANA à Bujumbura.
Dans la province de Bubanza, proche de la capitale burundaise, on a déjà enregistré 3 décès dont 2 à domicile et 22 cas d'hospitalisation, a indiqué à la PANA, lors d'un entretien téléphonique, Fidèle Bizimana, chargé de la surveillance et de la lutte contre les épidémies au ministère burundais de la Santé publique.
La situation est presque similaire dans la province voisine de Cibitoke où au moins 2 malades ont déjà succombé à l'épidémie, tandis qu'une vingtaine d'autres suivent actuellement un traitement dans les différentes structures sanitaires de la région, selon la même source.

Angola – Cholera

25 septembre 2009
Angop News
http://www.portalangop.co.ao/motix/fr_fr/noticias/saude/2009/8/39/Trois-personnes-tuees-par-cholera-Kandele,7a852174-f718-44a5-9d18-5f6a3dae8e19.html
Environ trois personnes ont été tuées par le choléra au cours de cette semaine au village de Kandele, situé à 28 Km de la municipalité de Bocoio, province de Benguela, a appris l'Angop de source digne de foi.
Autres Articles
24 septembre 2009- Epidémie de choléra
Relief web
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/DKAN-7W7QYM?OpenDocument
Treize nouveaux cas de choléra (sans décès) ont été notifiés à la semaine 36 par les provinces de Benguela et Namibe. Depuis le début de l'année 2009, les cas de choléra notifiés dans le pays sont au nombre de 1 766 avec 59 décès (létalité: 3,3%). L'OMS continue son appui au Ministère de la santé au niveau provincial pour la gestion de l'épidémie.

Zimbabwe - Cinq nouveaux cas de choléra au Zimbabwe 25 septembre 2009
Romandie News
http://www.romandie.com/infos/news2/090925162231.h3ix3d5k.asp
Cinq nouveaux cas de choléra ont été enregistrés au Zimbabwe où l'épidémie a récemment fait des milliers de morts, ont indiqué vendredi les autorités sanitaires.
Les nouveaux cas ont été enregistrés dans le district de Chipinge, dans l'est du pays.
Autres Articles
24 septembre 2009- Choléra
Relief web
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/DKAN-7W7QYM?OpenDocument
Dans un communiqué daté du 16 septembre 2009, le Centre de Commandement et de Contrôle du Choléra (C4) a confirmé 5 cas de choléra dans le district de Chipinge, province du Manicaland. L'OMS et les partenaires de santé appuient la prise en charge des cas et la fourniture en eau.

Ethiopie- Choléra
24 septembre 2009
Relief web
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/DKAN-7W7QYM?OpenDocument
Les inondations dues au débordement de la rivière Awash ont déplacé plusieurs milliers de personnes, inondé de larges terres cultivables et endommagé des puits et des latrines. Les préoccupations augmentent quant à la possibilité de survenue d'épidémies de maladies hydriques y compris le paludisme et le choléra.

Tchad - Epidémie de choléra
24 septembre 2009
Relief web
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/DKAN-7W7QYM?OpenDocument
Des cas suspects de choléra ont été notifiés à Abéché le 11 septembre 2009. Une équipe d'investigation conduite par l'OMS a noté une augmentation des cas de 102 à la semaine 36 à 266 cas à la semaine 37. Le résultat de laboratoire n'a pas confirmé le vibrio cholorea.

Kenya - Epidémie de choléra
24 septembre 2009
Relief web
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/DKAN-7W7QYM?OpenDocument
Il y a une réémergence de l'épidémie de choléra dans les zones où la maladie avait été contrôlée il y a quatre semaines. Dans le district de Garbatula il y a 30 nouveaux cas notifiés et deux décès. Dans le district de Laisamis, 67 nouveaux cas et deux décès ont été notifiés. L'OMS assiste les districts par un appui technique et financier de même que la fourniture de médicaments essentiels.
Papouasie Nouvelle Guinée – Un cas de choléra 24 Septembre 2008 24 heures dans le Pacifique http://24hdanslepacifique.com/archives/breves-du-pacifique/?p=4573 Les autorités de la province de la région Est des Hauts Plateaux envisagent l’expulsion des habitants de campements illégaux pour minimiser les risques d’épidémie de maladies qui sévissent dans plusieurs provinces. Près de la ville de Goroka, les résidents de plusieurs campements dépourvus de réseau d’évacuation et de système d’assainissement risquent d’être expulsés. Pour les autorités ces campements représentent une menace à la santé. Ces autorités ont également interdit la vente de plats préparés le long du principal axe routier. Un cas de choléra a été signalé dans cette région des Hauts Plateaux reliée par cet axe à la province de Morobé où le choléra, la dysenterie et la grippe saisonnière ont fait plus de 100 morts au cours de ces dernières semaines.
Autres articles
21 septembre 2009 - Epidémie de choléra en Papouasie Nouvelle-Guinée MSF
http://www.hns-info.net/spip.php?article19362
Une épidémie de choléra touche la Papouasie-Nouvelle-Guinée depuis août. Concentrée majoritairement dans la province de Morobe à l’est, la maladie a infecté jusqu’à présent 283 personnes, d’après les chiffres officiels. MSF soigne les cas sévères dans un centre de traitement et mène une campagne d’information auprès de la population.
C’est la première fois en 50 ans qu’une épidémie de choléra se déclare en Papouasie Nouvelle-Guinée, une île de l’océan Pacifique. La maladie est redoutée et les moyens de la prévenir et de la traiter sont mal connus.
La stigmatisation se traduit par exemple par le refus de certaines entreprises de transport public de transférer des patients.
France – Rappel Steaks hachés – E. Coli 29 septembre 2009
Libération
Carrefour a annoncé vendredi le rappel d’un lot de steaks hachés surgelés «par principe de précaution», la bactérie E.Coli ayant été détectée lors d’un contrôle. Les produits concernés sont des steaks hachés surgelés de marque Carrefour Discount vendus dans les hypermarchés Carrefour, les supermarchés Carrefour Market et Champion, portant la référenceIE 565 EC et à consommer de préférence avant le 5août 2010. Le groupe, qui procède au retrait de ces produits, recommande de ne pas les consommer et de les rapporter en magasin. Un numéro vert d’information a été mis en place:0805 90 80 70.

Août


Zimbabwe – Cholera
19 août 2009
Le Figaro – AFP
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/08/19/01011-20090819FILWWW00448-epidemie-de-cholera-au-zimbabwe.php
Une nouvelle épidémie de choléra au Zimbabwe est "presqu'inévitable" dans ce pays, où cette maladie, désormais endémique, a fait plus de 4.200 morts en un an, ont affirmé les Nations unies.
"Une autre épidémie de choléra est presqu'inévitable dans le pays", a affirmé le représentant au Zimbabwe du Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef), Peter Salama.
"Il y a une détérioration des infrastructures dans le pays. (...) Cela va exposer de nouveau la population à une autre épidémie de choléra", a-t-il prévenu lors d'une conférence de presse à Harare.
Selon les Nations unies, quelque six millions de personnes n'ont pas ou peu accès à l'eau potable et aux installations sanitaires au Zimbabwe, ce qui favorise la propagation du choléra.

Nigeria – Choléra

23 août 2009
AFP
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5h99FH-BwDIUULw6Jl8RWtnlUFIYg
Cinquante-deux personnes sont mortes d'une épidémie de choléra en une dizaine de jours dans l'Etat d'Adamawa, dans l'est du Nigeria, a annoncé samedi une source officielle locale.
"Nous avons enregistré de nouveaux cas de choléra au cours des cinq derniers jours. A Demsa, neuf personnes sont mortes et 120 sont hospitalisées. A Fufure, nous avons recensé quatre décès et 18 hospitalisations", a déclaré à l'AFP Zainab Baba Kwanci, responsable local des services de santé.
Mardi, le chef adjoint du gouvernement local de Maiha, Yahaya Hamman-Julde, avait fait état de la mort de 39 personnes en une semaine. Vingt personnes étaient déjà mortes du choléra dans la région en juin, avait-il précisé.
Le choléra, infection intestinale hautement contagieuse, est mortel faute de traitement.
En septembre 2008, une épidémie de choléra dans trois Etats du nord du Nigeria (Katsina, Zamfara et Bauchi) avait fait près de 100 morts.
Autres articles
18 août 2009 - 39 morts en une semaine
Le Figaro - AFP
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/08/18/01011-20090818FILWWW00348-nigeriacholera39-morts-en-une-semaine.php
Trente-neuf personnes sont mortes du choléra depuis une semaine dans l'Etat d'Adamawa, dans l'est du Nigeria, a annoncé aujourd'hui une source officielle locale.
"Une épidémie de choléra dans notre localité a tué depuis une semaine une famille: un homme âgé de 52 ans, sa femme et un enfant. Trente-six autres personnes sont également mortes", a indiqué à l'AFP le chef adjoint du gouvernement local de Maiha, Yahaya Hamman-Julde.
Selon lui, "de nombreuses personnes" ont été hospitalisées suite à la l'irruption de la maladie et une grève du personnel hospitalier dans l'Etat d'Adamawa complique actuellement la situation.
Vingt personnes étaient mortes du choléra dans la région en juin, a-t-il précisé.
Le choléra, infection intestinale hautement contagieuse, est mortel faute de traitement.
En septembre dernier, une épidémie de choléra dans trois Etats du nord du Nigeria (Katsina, Zamfara et Bauchi) avait fait près de 100 morts.
August 1st, 2009 - - Menace de choléra à Maiduguri en raison des cadavres
AFP
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5j_w07LXi6hYgfF6rCD6DO-e4YSGQ
Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a déclaré samedi craindre l'apparition du choléra à Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria, où les violents combats impliquant la secte "Taliban" ont laissé des dizaines de cadavres dans les rues.
"Nous sommes vraiment inquiets sur la possibilité de l'apparition de maladies comme le cholera à cause de la présence de corps en décomposition dans les rues", a expliqué à l'AFP une responsable du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Halima Bulama.
Un correspondant de l'AFP a décompté samedi 34 cadavres en décomposition dans trois des cinq quartiers de Maiduguri où les combats ont été les plus violents cette semaine.
Un porte-parole du gouvernement, Usman Chiroma, a affirmé samedi que "le gouvernement est en train de travailler pour évacuer les cadavres des rues de Maiduguri".
"Nous avons mobilisé des hommes et des équipements pour ce travail. Mais c'est un travail énorme étant donné le manque de moyens humains", a-t-il précisé.

KenyaCholera
10 août 2009
WHO
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/VVOS-7UURNU?OpenDocument
La situation humanitaire causée par la sécheresse et les épidémies continue d'être critique. Il y a deux nouveaux cas de Kala azar à Merti. L'épidémie de choléra touche actuellement 32 districts dans le pays avec un total de 4 271 cas et 94 décès (létalité: 2,2%) de-puis janvier 2009. L'épidémie a été jusque là contenue dans 27 districts. Pour les districts qui ont notifié des cas durant le dernier mois, au total 766 cas et 19 décès (létalité: 2,5%) ont été notifiés.

RDC- Cholera
10 août 2009
WHO
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/VVOS-7UURNU?OpenDocument
Au Sud Kivu, 50 nouveaux cas sans décès ont été notifiés à la semaine 31 portant le total à 4 470 cas et 64 décès (létalité: 1,4%) de la semaine 1 à 31. Au Nord Kivu, 20 cas ont été notifiés à la semaine 31 portant le total à 2 443 cas et 27 décès (létalité: 1%) de la semaine 1 à 31.

AngolaMaladies diarrhéiques
10 août 2009
WHO
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/VVOS-7UURNU?OpenDocument
Dans la province de Namibe (frontalière de la Namibie) un total de 200 cas de maladie diarrhéique aiguë avec 8 décès (létalité: 4%) a été notifié par les autorités nationales. L'OMS appuie le Ministère de la Santé au niveau provincial pour investiguer la cause et traiter les patients. Dans la semaine, 6 nouveaux cas de choléra ont été notifiés dans la province de Benguela. Depuis le début de l'année 2009, les cas cumulés de choléra dans le pays sont de 1 300 avec 38 décès (létalité: 2,9%).
Autres articles
7 août 2009Plus de 100 cas de diahrrée aiguë notifiés à Kamucui

Angop
http://www.portalangop.co.ao/motix/fr_fr/noticias/saude/2009/7/32/Plus-100-cas-diahrree-aigue-notifies-Kamucuio,48eb00a9-64a2-4699-a8d2-14c879f8392d.html
Les autorités sanitaires de la municipalité de Kamucuio, dans la province de Namibe, au littoral-sud angolais, ont enregistré 166 cas de la diarrhée aigue, depuis début août, sans faire de victimes, a appris l'Angop vendredi de source officielle.
Selon le chef de section municipale de Santé, José Guilherme João, en ce moment, l'hôpital est plein de malades internés à cause de la diahrrée aiguë, et l'administration municipale, en partenariat avec le secteur de la Santé, a monté quelques tentes où sont actuellement internés huit patients.
Se confiant à l'Angop, Guilherme João a déclaré que les tests de laboratoire avaient été faits, sans indiquer si c'est le choléra, ajoutant que la population locale est très préoccupée, car la province de Huila, qui fait frontière avec la municipalité de Kamucuio, a déjà notifié des cas de choléra ces derniers jours.

Chine - Eau courante rétablie à Chifeng deux semaines après la contamination
7 août 2009
Le Quotidien du Peuple
http://french.peopledaily.com.cn/VieSociale/6721954.html
L'eau courante a été rétablie jeudi à Chifeng, dans la région autonome de la Mongolie intérieure (nord), deux semaines après la contamination qui a rendu malades plus de 4 300 personnes. Cependant, les autorités de contrôle des maladies de la ville ont averti les habitants que l'eau n'était toujours pas potable.
"La source est propre mais vu que les canalisations viennent juste d'être désinfectées, les habitants de la ville ne doivent pas boire l'eau, mais seulement l'utiliser pour se laver ou tirer la chasse d'eau," a déclaré Jin, un responsable du centre de contrôle des maladies de la ville.
A vendredi, 4 086 des personnes ayant souffert de problèmes gastro-intestinaux ont été guéries, tandis que 33 autres étaient toujours hospitalisées.
Des responsables ont indiqué que les réserves d'eau avaient été contaminées par de l'eau de pluie après une tempête le 23 juillet.
M. Jin a déclaré vendredi que les canalisations du nouveau centre-ville avaient été méticuleusement désinfectées et que 58 000 personnes avaient désormais accès à l'eau courante.
"La zone se compose de 18 quartiers résidentiels. Le personnel du centre a collecté des échantillons d'eau dans chaque quartier afin d'en tester la qualité après le rétablissement de l'eau courante jeudi. Les résultats seront disponibles d'ici 48 heures," a-t-il précisé.
Le gouvernement de la ville a envoyé 18 voitures de pompiers distribuer de l'eau aux quartiers affectés depuis le 27 juillet, et a promis aux malades de prendre en charge les frais médicaux.
Les résultats des tests effectués après la contamination ont révélé une forte quantité de bactéries dans l'eau courante, dont des coliformes et des salmonelles.

Suisse - Listeria: Migros retire de la vente le Gorgonzola Dolce
6 août 2009
Romandie News
http://www.romandie.com/infos/ats/display2.asp?page=20090806160002220172019048000_brf047.xml
Les consommateurs ne peuvent plus acheter de Gorgonzola Dolce à la Migros jusqu'à nouvel avis. Le géant orange a retiré ce fromage des rayons après avoir détecté la présence de listeria. Cette bactérie peut être dangereuse pour les femmes enceintes et les personnes immunodéficientes.
La décision de rappel a été prise pour des raisons de sécurité, à la suite d'un contrôle par sondage, a indiqué Migros. Les clients qui ont acheté du Gorgonzola Dolce après le 26 juillet (avec date limite de consommation jusqu'au 5 septembre) sont priés de ramener le produit dans un magasin du groupe. Le prix d'achat leur sera remboursé.

France – Listeria dans un restaurant
4 août 2009
France 3
http://rhone-alpes-auvergne.france3.fr/info/Attention-%C3%A0-la-list%C3%A9ria-56426128.html
45 personnes seraient concernées, celles qui auraient consommé du foie gras au restaurant clermontois l'Odevie, entre les 21 et 24 juillet.

Juillet


Zimbabwe – Cholera
30 juillet 2009
Afrique en ligne
http://www.afriquejet.com/afrique-australe/zimbabwe/l%27epidemie-de-cholera-a-ete-enrayee-au-zimbabwe-2009073032633.html
L'épidémie de choléra qui a fait plus de 4.000 morts au Zimbabwe a été enrayée, a annoncé jeudi le ministre de la Santé, Henry Madzorera.
Cette épidémie, la pire de l'histoire de ce pays d'Afrique australe, a touché plus de 98 500 personnes et fait au total 4 287 morts.
Elle est apparue, il y a un an dans une banlieue pauvre de la capitale Harare, avant de se propager rapidement dans tout le pays.
Le manque d'eau potable et le mauvais état des installations d'égouts ont été mis en cause dans cette épidémie.
"La nation a connu la pire épidémie de choléra de son histoire entre août et juin 2009, mais l'épidémie a été contenue avec succès et est enrayée", s'est réjoui M. Madozera.
"Suite à l'enrayement de l'épidémie, tous les districts, provinces et cités vont réaliser des analyses rétrospectives de cette épidémie dans leurs localités respectives, en évaluant leurs stratégies et capacités de réaction et formuler des plans d'action face aux futures épidémies qui risquent de faire surface au regard de la persistance des problèmes d'eau et d'assainissement" a-t-il ajouté.
Autres articles
13 juillet 2009 - Cholera
OMS – Relief Web
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/NSPR-7TZJ69?OpenDocument
L'épidémie de choléra est sous contrôle dans toutes les provinces. Seulement 1 cas a été notifié dans la semaine. Au total 98 592 cas et 4 288 décès (létalité: 4,3%) ont été notifiés au 13 juillet 2009.

Senegal – Vidange clandestin de fosses septiques - Un véritable danger de santé publique à Kaolack
28 juillet 2009
Le Soleil - Pape Coly Ngom
http://www.lesoleil.sn/article.php3?id_article=49405
Outre les eaux usées des canaux à ciel ouvert, les mouches et les ordures, la ville de Kaolack est aussi victime d’un autre type d’insalubrité: le vidange clandestin des fosses septiques. Les acteurs de cette opération profitent de la tombée des pluies ou de la nuit pour s’exécuter. Une façon d’échapper à la vigilance des services d’hygiène. Pourtant, en plus de son aspect insalubre et toxique, le vidange clandestin des fosses septiques constitue une des causes de plusieurs maladies dont le péril fécal, le choléra et d’autres maladies diarrhéiques. Déclarée zone à risque pour le choléra qui a fait des ravages l’hivernage dernier, la ville de Kaolack doit renforcer son dispositif sanitaire, d’hygiène et d’assainissement.

RDC – Cholera
27 juillet 2009
ReliefWeb – Who
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/ASAZ-7UFJJ7?OpenDocument
Au Sud Kivu, 48 nouveaux cas avec un décès ont été notifiés à la semaine 29 portant le total à 4 374 cas et 64 décès (létalité: 1,4%) de la semaine 1 à 29. Au Nord Kivu, 52 cas ont été notifiés à la semaine 29 portant le total à 2 394 cas et 27 décès (létalité: 1%) de la semaine 1 à 29*.
Autres articles
20 juillet 2009 - Cholera
ReliefWeb – Who
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/KHII-7U93FB?OpenDocument
Au Sud Kivu, 60 nouveaux cas sans décès ont été notifiés à la semaine 28 portant le total à 4 326 cas et 63 décès (létalité: 1,4%)de la semaine 1 à 28 (après le nettoyage de la base de données). Dans le Nord Kivu, 58 nouveaux cas et 2 décès de choléra ont été notifiés à la semaine 28 portant le total à 2 342 cas et 27 dècès (létalité: 1%).
20 juillet 2009
- RDC – Cholera
Radio Okapi
http://www.radiookapi.net/index.php?i=53&a=24035
Les autorités administratives locales annoncent que 23 cas de choléra, dont un mort, ont été détectés, entre le 16 juin et le 16 juillet dernier, dans la localité d'Irambira-sud en territoire de Kabare située à 25 km au Nord de Bukavu. Selon la même source, plusieurs villages de la région située au bord du lac, connaissent en ce moment une pénurie d'eau potable. Les habitants se rabattent sur l'eau du lac Kivu, consommée sans aucun traitement. Mais, les autorités sanitaires dont le médecin chef du district sanitaire nord, disent ne pas être informés de la situation jusque là.
13 juillet 2009
OMS – Relief Web
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/NSPR-7TZJ69?OpenDocument
Au Sud Kivu, 100 nouveaux cas avec 1 décès ont été notifiés à la semaine 27 portant le total cumulé à 3 880 cas et 32 décès létalité:0,8%) de la semaine 1 à 27.
8 juillet 2009 - Choléra: 56 décès depuis janvier
AFP - Le figaro
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/07/08/01011-20090708FILWWW00463-rdccholera-56-deces-depuis-janvier.php
Le choléra a tué 56 personnes sur 6.000 cas enregistrés depuis janvier dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a-t-on appris aujourd'hui auprès du Bureau de coordination humanitaire de l'ONU (Ocha) à Kinshasa. Dans la Province du Nord-Kivu (est), Ocha affirme avoir "enregistré 2.245 cas avec 25 décès de choléra, soit un taux de létalité de 1%" pendant le premier semestre de l'année, a indiqué le porte-parole l'agence humanitaire, Nestor Yombo-Djema.
Dans le Sud-Kivu voisin, "3.780 cas avec 31 décès" ont été enregistrés durant la même période "dont 68 nouveaux cas fin juin", précisé M. Yombo-Djema. Selon lui, "l'OMS participe à la riposte en fournissant des intrants anticholériques aux zones de santé de Bunyakiri et Monova", les deux localités les plus touchées dans cette région.
En 2008, 10.542 cas de choléra avec 202 décès avaient avaient été recensés dans la seule province du Nord-Kivu. L'OMS y voyait "le résultat direct de l'augmentation de l'insécurité dans la région", alors théâtre de combats entre l'armée régulière (FARDC) et les rebelles du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP). Le Nord-Kivu, le Sud-Kivu et le nord du Katanga (sud-est) sont des provinces où le choléra est présent toute l'année, selon l'OMS
.

Kenya – Cholera
27 juillet 2009
ReliefWeb – Who
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/ASAZ-7UFJJ7?OpenDocument
Il y a une résurgence de l'épidémie dans 8 districts où la maladie avait été récemment contrôlée dans les provinces de l'est et de la côte. Les équipes de l'OMS et du Ministère de la santé sont présentes dans ces zones. Un total de 150 nouveaux cas sans décès a été notifié dans le district de Isiolo. En plus, 1 139 cas de dysenterie sans décès ont été notifiés dans le sud des provinces de l'est et de la côte*.
Autres articles
20 juillet 2009 - Cholera
ReliefWeb – Who
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/KHII-7U93FB?OpenDocument
Epidémie de choléra avec 32 districts touchés dans le pays et un total de 4 269 cas suspects et 94 décès (létalité: 2,2%) notifé depuis janvier 2009. Grippe A: Pas de nouveaux cas notifiés pendant la semaine*.
13 juillet 2009 - Cholera
OMS – Relief Web
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/NSPR-7TZJ69?OpenDocument
L'épidémie de choléra touche un total de 32 districts dans le pays avec 4 185 cas et 90 décès (létalité: 2,2%) depuis janvier 2009.

Burundi – Cholera
20 juillet 2009
Afrique en ligne
http://www.afriquejet.com/afrique-centrale/burundi/sante-cholera:-27-cas-signales-a-bujumbura-au-burundi-2009072032030.html
Le choléra commence à prendre des allures d'épidémie à Bujumbura où la "maladie des mains sales" a déjà envoyé à l'hôpital 27 personnes en provenance de plusieurs quartiers populaires, apprend-on lundi de source médicale dans la capitale burundaise.
Selon le médecin de la municipalité sanitaire de Bujumbura, Dr Pascal Ndayongeje, un nouveau cas en provenance de Buyenzi, un quartier populaire du centre-ville de Bujumbura, est venu s'ajouter, lundi, à la longue liste des personnes hospitalisées.
Les premiers cas de choléra s'étaient déclarés le 11 juillet dernier dans trois quartiers populaires du nord de Bujumbura et la situation n' cessé depuis de prendre une ampleur inquiétante, a fait savoir le responsable sanitaire, même si aucun décès na été signalé.
La forte prévalence des maladies diarrhéiques dans les quartiers populaires de Bujumbura et certaines régions déshéritées du pays est généralement attribuée à un déficit d'assainissement et d'hygiène, au manque criard d'eau potable, de latrines aux normes convenables et à la déficience du système d'évacuation des excréta, explique-t-on dans les milieux sanitaires de la capitale burundaise.
En réponse à la recrudescence de la maladie, le ministère de la Santé publique n'a fait, pour le moment, que multiplier des spots sur les ondes des radios locales appelant la population des quartiers touchés à observer un strict respect des règles élémentair
Les d'hygiène comme la propreté des mains, celle des ustensiles de cuisine, de la nourriture et des lieux d'aisance.
Cela demande néanmoins certaines mesures d'accompagnement des pouvoirs publics comme la remise en marche des fontaines publiques depuis que la régie de production et de distribution de l'eau (REGIDESO) a décidé de les mettre à sec pour ne pas continuer à supporter seule un coût d'entretien jugé élevé.

Un groupe de protéines E. coli serait essentiel à la survie de la bactérie
14 juillet 2009

Cordis
http://cordis.europa.eu/fetch?CALLER=FR_NEWS&ACTION=D&SESSION=&RCN=31025
Des scientifiques du Canada, du Royaume-Uni et des États-Unis ont pour la première fois établi le lien entre trois protéines dans Escherichia coli (E. coli) nécessaires à la survie de la bactérie. Un des gènes étant également présent dans le génome humain, les résultats ont également des implications pour l'étude des processus essentiels chez les humains. L'étude a été publiée dans la revue Journal of Bacteriology.
Les résultats de cette étude ont également permis d'expliquer la raison pour laquelle ces trois protéines sont encodées dans les génomes de pratiquement toutes les bactéries et pourquoi elles sont toutes critiques pour la croissance, étant donné qu'elles interagissent dans la même voie cellulaire. Des études futures, espèrent les auteurs, fourniront des informations plus approfondies en matière de processus cellulaires spécifiques contrôlés par les trois protéines.

Novartis travaille avec ONG pour le traitement de la diarrhée sécrétoire
14 juillet 2009

Romandie News
http://www.romandie.com/infos/news2/200907140723050AWPCH.asp
Novartis AG travaille avec OneWorld Health, une organisation non gouvernementale (ONG), dans la lutte contre la diarrhée. Un communiqué dans ce sens devrait être publié cette semaine encore, écrit mardi le "The Wall Street Journal Europe" (édition 14 juillet).
La collaboration concerne un type de diarrhée, la diarrhée sécrétoire, l'une des principales causes de mortalité dans les pays pauvres avec 1,6 mio de décès d'enfants par an. Ce type de diarrhée est du à des bactéries comme E. Coli ou la toxine du choléra.
Dans le cadre de l'accord avec Novartis, 10 chercheurs s'engageront sur le projet, et mettront à disposition de l'ONG des produits candidats pour les tests.
OneWorld Health travaille depuis 2006 à la recherche de médicaments contre la diarrhée sécrétoire. L'organisation est soutenue par la Fondation Bill et Melinda Gates avec un montant de 47 mio USD. L'ONG travaille également en partenariat avec le groupe Roche Holding AG.

Angola - Cholera
13 juillet 2009
OMS – Relief Web
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/NSPR-7TZJ69?OpenDocument
Pendant la semaine 27, trois provinces ont notifié au total 23 cas sans décès. Depuis le début de l'année 2009, le total cumulé des cas est de 1 153 à travers le pays avec 32 décès (létalité: 2,8%).
Autres articles


7 juillet 2009 - Le Représentant de l'OMS satisfait des niveaux de contrõle du choléra à Namib
ANGOP
http://www.portalangop.co.ao/motix/fr_fr/noticias/saude/Representant-OMS-satisfait-des-niveaux-controle-cholera-Namibe,790ca126-2bc8-497c-b543-8a6644c83d9a.html
Le représentant de l'Organisation Mondiale de la Sante (OMS) en Angola, Diosdado Nsue Milang, s'est dit mardi, satisfait des niveaux de lutte contre le choléra, à Namibe, soulignant que de 2007 à 2008, la province a diagnostiqué plus de 500 mille cas et mille décès, contre aucun du début de cette année à cette date.
"Selon lui, de d2007 à 2008, la province a enregistré plus de 500 mille cas de choléra et mille décès, et en 2009, aucun cas n'a été notifié, ce qui prouve l'engagement du Gouvernorat Provincial et de la population dans le contrôle de l'épidémie de choléra", a-t-il reconnu.
Diosdado Nsue Milang a déclaré que les indicateurs de la malaria, les maladies respiratoires aiguës et diahrrées "ont considérablement baissé, ce qui est positif".
Le représentant de l'OMS a tenu ces propos au sortir de l'audience eue avec le gouverneur provincial, Álvaro Manuel de Boavida Neto, au cours de laquelle il a expliqué le but de sa visite de quelques heures dans la province.
Pour M. Nsue Milang, sa visite a pour but de connaître les préoccupations des autorités sanitaires de la région,trouver les solutions adéquates et expliquer le rôle de l'OMS au niveau mondial et d'Angola.
"Il existe une amélioration dans cet aspect. Nous allons continuer à privilégier la santé, nous aiderons les gouvernements n'ayant pas de politique de sanitaire, comme le cas de la malaria, de contrôle de maladies épidémiologiques, du VIH/Sida et de choléra, entre autres.


Etats -UNis - Nestlé ouvre à nouveau la fabrique de cookies - FDA a fini ses recherches
10 juillet 2009

Romandie News
http://www.romandie.com/infos/news2/200907100745130AWPCH.asp
Nestlé SA a repris l'exploitation de sa fabrique de pâte pour cookies à Danville/VA (USA), selon les médias. L'autorité de la santé américaine FDA a terminé ses recherches et n'a pas trouvé comment la pâte a été contaminée par des bactéries E.coli, commente vendredi le "Wall Street Journal" (WSJ/édition 10 juillet).
Les recherches ont duré plus d'une semaine, indique le journal.
Nestlé avait retiré volontairement des rayons des magasins la pâte en cause de la marque Toll House aux USA, après que le groupe ait été informé par les autorités de la FDA et du CDC (Centers for Disease Control and Prevention) sur un éventuel lien entre une maladie causée par un virus E.coli et la consommation de la pâte à cookies de Toll House.Le retrait concernait tant les produits frais que congelés.

Inde - Les enfants menacés par la diarrhée et le choléra

9 juillet 2009

Unicef India
http://www.unicef.fr/accueil/sur-le-terrain/pays/asie-du-sud/inde/var/lang/FR/rub/251/articles/7663.html
L’Etat du Bengale Occidental a été frappé au mois de mai par le cyclone Aila. Alors que les conséquences de cette catastrophe naturelle sont toujours tristement visibles sur le terrain, de fortes pluies sont venues aggraver la situation en Inde. Depuis le 1er juillet, plusieurs districts du nord-est du pays sont inondés. Selon le gouvernement indien, 6,8 millions d’individus sont affectés par le cyclone et par les inondations. Ces catastrophes ont tué 138 personnes et endommagé des centaines de milliers d’habitations. Des pluies abondantes sont prévues pour les prochaines semaines, l’eau pourrait de ne pas se retirer avant de longues semaines.
Près de 145 000 personnes dans 201 villages sont aujourd’hui touchées par les nouvelles inondations dans l’état d’Assam. Ces familles ont aujourd’hui besoin d’abris, de soins, d’eau potable. Et les épidémies les menacent.
Entre le 26 mai et le 4 juillet, plus de 90 000 cas de diarrhées ont été enregistrés par les autorités dans les districts du nord-est les plus touchés. 31 personnes en sont mortes. Les autorités confirment aujourd’hui des cas de choléra dans ces régions.
Pour l’instant, 300 équipes médicales du gouvernement se mobilisent sur le terrain. Elles sont besoin de soutien. L’Unicef a formé une équipe spéciale pour le choléra avec ses partenaires. 50 médecins et 900 agents médicaux, paramédicaux et membres d’ONG ont ainsi été préparés au traitement des maladies diarrhéiques (dont le choléra fait partie) ainsi qu’à la désinfection de l’eau. Les enfants malnutris sont particulièrement vulnérables, en cas d’épidémie.
Pour venir en aide aux populations victimes des catastrophes, l’Unicef a également commandé 60 tentes qui serviront de centres de santé temporaires, de maternités ou d’écoles, ainsi que 10 000 bâches pour abriter les plus démunis. De plus, 2 000 gilets de sauvetage et 10 bateaux motorisés permettront aux travailleurs humanitaires d’accéder aux familles isolées

Suisse - Diarrhées en hausse: le poulet mal cuit mis en cause
08 juillet 2009
Le Matin
http://www.lematin.ch/flash-info/suisse/diarrhees-hausse-poulet-mal-cuit-mis-cause
La saison des grillades coïncide avec une recrudescence d'infections gastro-intestinales dues à la bactérie campylobacter. La viande de volaille mal cuite est considérée comme la principale cause de cette situation.
Contrairement à la salmonelle, il n'y a pas de norme pour la campylobacter. La législation ne prévoit aucune restriction à la vente de viande infectée car elle est destinée à être cuite et qu'une bonne cuisson détruit totalement la bactérie. Mais il suffit de très peu de germes pour provoquer des diarrhées.
La semaine dernière, l'OFSP a recensé 297 cas en Suisse. Leur nombre était de 200 la semaine précédente et de 150 une semaine auparavant. En 2008, 7885 cas ont été dénombrés contre 6056 en 2007 et 5334 en 2006. Depuis le début de l'année, 3241 cas ont été annoncés.
Les symptômes sont ceux d'une diarrhée et la guérison se fait en quelques jours. Pour éviter la contamination, il est recommandé de bien cuire la viande de volaille et de porc qui ne doit pas être rosée, d'éviter tout contact entre viandes cuites et crues, de se laver les mains après toute manipulation de viande crue. En cas de contamination, il est important de beaucoup s'hydrater.

Les États-Unis veulent un système de traçabilité

8 juillet 2009
laterre.ca
http://www.laterre.ca/?action=detailNouvelle&menu=&section=manchette&idArticle=6385
L’objectif de cette initiative consiste à mieux cibler l’origine des maladies provoquées par la nourriture contaminée. Chaque année aux États-Unis, une personne sur quatre est malade à cause de la nourriture qu’il consomme. Les autorités veulent améliorer ce bilan.
Le comité de travail du président Obama sur la sécurité alimentaire, dirigé par le vice-président Joe Biden, a dévoilé ses conclusions le 7 juillet à Washington. Les États-Unis veulent mettre en place un centre national pour diriger le travail des agences fédérales et des États concernés lors d’une éclosion. D’ici trois mois, ce centre devrait être en activité et la Food and Drug Administration (FDA) devra produire un guide sur les étapes nécessaires à la mise en place d’un système de traçabilité et de rappel dans l’industrie.
Pour diminuer le nombre de malades, les deux principales cibles seront la volaille et le bœuf relativement aux bactéries pathogènes que sont la salmonelle et l’E. coli O157 :H7.
Une nouvelle règlementation de la FDA sur les œufs pourrait réduire de 60 % (79 000 cas de moins) par an les maladies causées chaque année par la consommation d’oeufs crus ou mal cuits qui contiennent de la salmonelle. Les services d’inspections (FSIS) vont établir de nouvelles règles pour tous les produits de la volaille qui devront être respectées dans 90 % des cas d’ici 2010.Pour l’E. coli, qui peut être mortelle, le FSIS améliorera ses inspections en portant une attention particulière au bœuf haché. D’ici la fin du mois, un guide sera publié afin de prévenir la contamination par cette bactérie dans les légumes à feuilles vertes (épinard, laitue) de même que dans les melons et les tomates.


Salmonelle - Vaccin de l'espace
6 juillet 2009
L’Express
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/vaccin-de-l-espace_772466.html
Sus à la salmonelle ! Grâce à des études menées à bord de la Station spatiale internationale, le premier vaccin contre cette bactérie pourrait enfin voir le jour. Dans l'espace, le système immunitaire des astronautes est en effet affaibli et plus sensible à des complications intestinales. Mais pas seulement. Les chercheurs de l'Arizona State University ont découvert que, en apesanteur, la salmonelle subissait des modifications génétiques la rendant plus virulente et plus facile à contrôler que sur terre. De quoi mettre en place une prophylaxie adéquate et permettre d'éviter aux Terriens, à terme, de pénibles empoisonnements alimentaires et autres gastro-entérites, mais aussi nombre de cas de fièvre typhoïde aux effets ravageurs.

FAO - De nouveaux produits chimiques et bactéries dangereux interdits
6 juillet 2009

Centre d’Actualités de l’ONU
http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=19534&Cr=FAO&Cr1=codex
La Commission du Codex Alimentarius (CAC) a adopté lors de sa 32ème session la semaine dernière plus de 30 nouvelles normes internationales, codes d'usage et directives destinés à renforcer la sécurité des aliments dans le monde et à protéger la santé des consommateurs.
La Commission a approuvé des mesures de réduction de la formation d'acrylamide dans les aliments. Le Code d'usages fournira aux autorités nationales et locales, aux fabricants et autres parties concernées, des recommandations visant à prévenir et à réduire la formation d'acrylamide dans les produits de la pomme de terre à tous les stades de la production. L'acrylamide est considérée comme un facteur potentiel de cancer chez l'homme, indique un communiqué de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).
La Commission a adopté les premières directives en vue de la réduction de l'absorption d'hydrocarbures aromatiques polycycliques (HPA) durant la préparation finale des aliments. Certaines parties de ces HPA qui se forment durant les processus de fumure ou de séchage des aliments présentent des risques de cancer pour l'homme.
La Commission a adopté des recommandations pour permettre aux pays producteurs de café d'élaborer et de mettre en œuvre leurs propres programmes nationaux de prévention et de réduction de la contamination par l'ochratoxine A (OTA). L'OTA est une mycotoxine, considérée comme potentiellement cancérigène pour l'homme.
La Commission a adopté des critères concernant la salmonella et d'autres bactéries dans les préparations pour les nourrissons de plus de six mois et autres indications médicales destinées aux jeunes enfants.
La Commission a adopté des paramètres pour les essais microbiologiques et la surveillance dans l'environnement de Listeria monocytogenes dans les aliments prêts à consommer. Un niveau maximum a été fixé pour certains aliments où les bactéries ne peuvent se développer, tandis que dans les produits prêts à la consommation où le pathogène peut se développer, aucune trace de Listeria monocytogenes ne sera admise. Les paramètres aideront les producteurs à maîtriser et prévenir la contamination par cette bactérie susceptible de causer une maladie potentiellement fatale qu'est la listériose.
Si un être humain en bonne santé a peu de probabilités de contracter la listériose, celle-ci peut néanmoins causer des fausses couches ou des morts à la naissance, ainsi que des infections graves et parfois fatales, chez les personnes ayant un système immunitaire affaibli, comme les nourrissons, les personnes âgées et les sujets infectés par le VIH ou en traitement de chimiothérapie.
La Commission a également adopté des normes régionales portant sur les produits du ginseng, la pâte de soja fermenté (miso) et le gochujang (pâte de piment).
"Les normes et directives adoptées cette semaine auront des répercussions positives sur les vies des populations du monde entier", a souligné la présidente du CAC, Karen Hulebak. "La Commission affronte désormais plus vite que jamais auparavant les enjeux de sécurité sanitaire des aliments les plus pressants".

France – Indre et Loire - un troisième cas de Listériose
1er juillet 2009
La Nouvelle République
http://www.tours.maville.com/actu/actudet_-Indre-et-Loire-un-troisieme-cas-de-Listeriose-_-991248--BKN_actu.Htm
Une habitante du nord de l’agglomération de Tours est actuellement hospitalisée dans un état jugé «sérieux», victime de la listériose. Tout porte à penser que cette femme pourrait avoir contracté la maladie après avoir consommé des produits laitiers commercialisés sur les marchés par un élevage de Charentilly, contaminé par la listéria au printemps. Deux autres cas de listérioses ont déjà été recensés dans le département à la suite de cette contamination.


Juin 2009


Etats-Unis - Nestlé - pâte à cookies infectée par des bactéries E-Coli

30 juin 2009

Swiss com
http://www.bluewin.ch/fr/index.php/137,159994/Nestle_Etats-Unis__pate_a_cookies_infectee_par_des_bacteries_E-Coli/fr/news
Les autorités américaines de santé ont confirmé la présence de bactéries E.coli dans de la pâte pour biscuits produite par Nestlé aux Etats-Unis. Le groupe alimentaire a déjà rappelé le produit incriminé voici une dizaine de jours.

RD Congo - Kikwit - la diarrhée frappe les enfants de moins de 5 ans, déjà 4 morts
23 Juin 2009

Radio Okapi - Reliefweb
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/KHII-7TB9RZ?OpenDocument&RSS20=02-P
L'Hôpital général de référence de Kikwit, dans la province de Bandundu, accueille de plus en plus des cas de diarrhée des enfants dont l'âge varie entre 0 et 5 ans. selon le médecin directeur de et hôpital, en avril dernier, 115 cas ont été enregistrés, au mois de mai, 150, rapporte radiookapi.net
Il y a eu déjé quatre décès, affirme la même source. Le médecin directeur précise que les victimes souffrent surtout de la gastro-entérite. Il explique cela par la difficulté qu'ont les habitants de Kikwit d'accéder à l'eau potable, surtout en cette période de la saison sèche. En plus, la plupart des enfants ne se lavent pas les mains avant de manger. Le principe de base pour le traitement, c'est la réhydratation. mais, souvent, les malades arrivent à l'hôpital trop tard et déshydratés, regrette le médecin.
Autres articles
1 juin 2009 - Cholera
Relief Web
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/VDUX-7SNTA8?OpenDocument
Choléra au Sud Kivu: à la semaine 21, au total 102 nouveaux cas sans décès ont été notifiés portant le total à 3 071 cas et 26 décès (létalité: 0,85%) de la semaine 1 à 21.
Choléra déclaré dans le district de Goma Tsé Tsé, région du Pool, 71 cas sans décès.

Ethiopie – Diarrhées aigues
22 juin 2009
ReliefWeb - World Health Organization (WHO)
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/VDUX-7TCSBU?OpenDocument
La faiblesse des pluies de février-mars annonce des mauvaises moissons. Le manque de récoltes est plus critique dans certains districts de Hararghe et Tigray. Ceci, combiné au manque de tubercules dans certaines parties du SNNPR, a conduit à la détérioration de la situation de sécurité alimentaire. Dans la région Somali, spécialement dans les districts du sud, l'arrivée précoce de la saison sèche suite à la faiblesse des pluies à conduit à une sérieuse pénurie en eau et en pâturage et entraîné des migrations inhabituelles du bétail de même que des morts d'animaux. Diarrhée Aqueuse Aiguë: des rapports de Oromia, SNNPR, Afar et Harari indiquent que l'infection se répand dans de nouveaux districts. Grippe A H1N1, 2 cas confirmés ont été notifiés par le Ministère de la santé*. L'OMS continue son appui pour le plan de préparation et réponse.

Kenya - Choléra
22 juin 2009
ReliefWeb - World Health Organization (WHO)
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/VDUX-7TCSBU?OpenDocument
L'épidémie de choléra continue dans 27 districts. Pas de mise à jour reçue.
Autres articles
16 juin 2009 - 30 morts du choléra en un mois
Romandie News - AFP
http://www.romandie.com/infos/news2/090616163929.6994hm8h.asp
Une épidémie de choléra dans le nord-est du Kenya a tué au moins 30 personnes ces 30 derniers jours, a indiqué mardi à l'AFP la directrice de la santé publique Shahnaaz Shariff.
Au total, 76 personnes sont mortes du choléra ces six derniers mois, la plupart faute de traitement en temps et en heure, a-t-elle ajouté, précisant que 1.400 personnes étaient actuellement touchées par la maladie dans le pays, essentiellement dans le nord-est.
"Soyons réalistes. Avec les changements climatiques, avec cette sécheresse prolongée, je ne vois pas que les épidémies de maladies accompagnées de diarrhées disparaissent du pays", a estimé Mme Shariff.
Une responsable kényane de l'ONG Action Aid National, Ruth Laibon, a jugé intolérable cette nouvelle épidémie de choléra dans un pays où les zones vulnérables sont précisément répertoriées.
"Par exemple, après chaque saison des pluies, la probabilité d'une épidémie de choléra est forte. Cela a à voir avec nos pratiques environnementales et, en vertu de nos connaissances, il est plus que temps que les ministères de la Santé publique et de l'Environnement mettent sur pied un programme pour anticiper de telles situations", a-t-elle expliqué.

Angola - Choléra
22 juin 2009
ReliefWeb - World Health Organization (WHO)
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/VDUX-7TCSBU?OpenDocument
La propagation de l'épidémie de choléra continue, au 14 juin 2009 un total de 1 075 cas et 25 décès (létalité: 2,32%) a été notifié à travers le pays*. Dans la province de Bengo, un nombre élevé de cas de maladies diarrhéiques a été notifié cette semaine; l'OMS appuie l'évaluation de la situation.
Autres articles
1 juin 2009 - Cholera
Relief Web
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/VDUX-7SNTA8?OpenDocument
Le niveau des eaux a continué à baisser considérablement dans les zones touchées par les inondations. Au 20 mai 2009 au total 854 cas et 13 décès (létalité: 1,42%) de choléra ont été notifiés dans le pays.

Zimbabwe - Choléra
22 juin 2009
ReliefWeb - World Health Organization (WHO)
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/VDUX-7TCSBU?OpenDocument
Choléra: bien que le nombre des cas notifiés soit à la baisse, il semble y avoir une sérieuse augmentation dans le district de Chimanimani dans la province de Manicaland. Une évaluation rapide a montré que 53 cas suspects de choléra avec 8 morts ont été notifiés à Chimanimani pendant les 4 à 6 dernières semaines. Dans les autres provinces la baisse continue. Au total 98 557 cas et 4 282 décès (létalité: 4,3%) ont été notifiés au 23 juin 2009.
Autres articles
16 juin 2009- C'est la fin de l'épidémie de choléra, selon l’OMS
Les Afriques
http://www.lesafriques.com/zimbabwe/zimbabwe-cest-la-fin-de-lepidemie-de-cholera-selon-loms.html?Itemid=88?articleid=17014
L'épidémie de choléra au Zimbabwe c'est désormais du passé. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) vient d'en annoncer la fin, prévenant toutefois que les mesures de contrôle doivent être maintenues pour éviter la résurgence de la maladie qui a fait près de 4300 morts au cours des 9 derniers mois. Selon l'organisation onusienne, le nombre de cas signalés a chuté de plus de 8000 cas par semaine au début de février à environ 100 cas par semaine à la fin du mois de mai 2009. Le taux de létalité par semaine (CFR, pourcentage total de décès pour les cas signalés) a également baissé de près de 6% en janvier à 1,5% à la fin du mois de mai.
1 juin 2009 - Choléra
Relief Web
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/VDUX-7SNTA8?OpenDocument
La baisse continue dans toutes les provinces. 9 cas sans décès ontété notifiés le 25 mai. Au total 98 424 cas et 4 276 décès (létalité: 4,3%) ont été notifiésau 30 mai 2005.

Chine - 1 015 morts de maladies infectieuses dans la partie continentale en mai

12 juin 2009
Le Quotidien du Peuple
http://french.peopledaily.com.cn/VieSociale/6676893.html
Les maladies infectieuses ont tué 1 015 personnes dans la partie continentale de Chine en mai, soit 109 de moins qu'en avril, a annoncé jeudi le ministère chinois de la Santé.
En mai, près de 353 000 cas des maladies infectieuses de classe B ont été déclarés, tuant 954 personnes.
La tuberculose, l'hépatite B, la dysenterie, la syphilis, et la rougeole ont été les cinq plus dangereuses, responsables de presque 86,67% des morts causés par les maladies de classe B.
Sur les 294 877 cas enregistrés de maladies infectieuses de classe C, 61 ont été fatals. Environ 90,5% des décès ont été causé par la maladie Main-Pied-Bouche, la diarrhée et les oreillons.
Aucun cas de maladies de classe A, dont peste, choléra, SARS, poliomyélite, grippe aviaire ou diphtérie, n'a été rapporté, selon le ministère.
La peste et le choléra figurent parmi les maladies infectieuses de classe A, celle qui contient les maladies les plus graves selon la Loi chinoise sur la prévention et le traitement des maladies infectieuses .
Les maladies infectieuses de classe B incluent 26 maladies telle que l'hépatite virale et la classe C inclut 10 maladies, telle que la grippe

L'OMS recommande le vaccin contre la gastro-entérite
7 juin 2009

Santé Actu - Stephane Ricci
http://sante-actu.com/index.php?post/2009/06/07/L-OMS-recommande-le-vaccin-contre-la-gastro-ent%C3%A9rite
Chaque année chez les enfants on dénombre 500 000 décès par diarrhée et deux millions d’hospitalisations notamment en Afrique et en Asie (85% des cas). C'est pourquoi, afin de protéger ces enfants de ces maladies diarrhéiques mortelles, l'OMS recommande d’inclure la vaccination antirotavirus dans tous les programmes nationaux de vaccination.
Cette nouvelle recommandation émane du Groupe consultatif stratégique d’experts (SAGE) de l’OMS qui rappelle via le relevé épidémiologique hebdomadaire daté du 5 juin que les rotavirus sont la cause la plus fréquente des maladies diarrhéiques graves chez le nourrisson et le jeune enfant.
Selon ce groupe d'experts les vaccins antirotavirus actuels sont jugés sûrs et efficaces et confère, d’une manière générale, une protection d’environ 90 à 100% contre les rotaviroses graves et d’environ 74 à 85% contre l’ensemble des diarrhées à rotavirus.
Jusqu'ici l’efficacité clinique de ces vaccins antirotavirus a été démontrée principalement aux Etats-Unis, en Europe et en Amérique latine. Mais aujourd'hui l’OMS recommande vivement d’adjoindre la vaccination antirotavirus aux programmes nationaux de vaccination dans les régions où les données sur l’efficacité des vaccins font penser qu’elle pourrait avoir un impact signifi catif sur la santé publique et où l’on dispose d’une infrastructure et de mécanismes de financement appropriés

Senegal – Paludisme et cholera - Une campagne de prévention lancée en mi-juin

4 juin 2009
Quotidien Le Soleil
http://www.lesoleil.sn/article.php3?id_article=47503
Pour protéger les populations contre le choléra et le paludisme, une campagne de prévention de ces maladies sera lancée dans la deuxième quinzaine du mois juin.
Pour lutter contre les maladies de l’hivernage, comme le choléra et le paludisme, les agents du service d’Hygiène ont besoin de 92.297.930 Fcfa. L’argent servira à mener une lutte farouche contre les agents microbiens responsables du paludisme et du choléra. Le plan d’actions de ladite campagne sera lancé dans le département de Dakar dans la deuxième quinzaine du mois juin.
Pour réussir cette opération, un Comité départemental de développement (Cdd) a été présidé hier par le Préfet de Dakar, Ibrahima Sakho, en présence des élus locaux, du vice-président du Conseil régional de Dakar, Ousmane Badiane et du représentant du maire de la ville de Dakar.
L’objectif du plan d’actions est de réduire la densité et la longévité des populations vectorielles et des agents microbiens, d’impulser une culture de la prévention en direction des autorités, des leaders d’opinions et des communautés. Le renforcement de la surveillance du système des collectes des déchets et l’élimination des matières usées liquides, entre autre, feront partie des priorités de la campagne, a indiqué le chef de la sous-Brigade du département de Dakar, l’adjudant-major Alla Ngom.
L’année dernière, plusieurs structures privées et publiques ont contribué à cette opération de saupoudrage et de désinfection dans le département de Dakar, ce qui a permis aux agents du service d’Hygiène et à leurs collaborateurs de contenir, de maîtriser et de prévenir les épidémies du choléra et du paludisme.
Plusieurs relais communautaires ont été formés pour aider à la sensibilisation sur les techniques de prévention. Le Préfet de Dakar, Ibrahima Sakho, a invité les élus locaux à donner leurs contributions financières afin d’aider le service d’Hygiène à bien mener son plan d’actions.
L’année dernière, plusieurs communes d’arrondissement n’ont pas répondu à l’appel du Préfet de Dakar. Pour cette campagne à venir, le vice-président du Conseil régional de Dakar, le représentant du maire de la ville de Dakar et les élus locaux présents à ce Cdd ont promis de donner leurs contributions.

Mozambique - Epidémie de choléra
1 juin 2009
Relief Web
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/VDUX-7SNTA8?OpenDocument
Le nombre de cas continue de baisser depuis la semaine 9. Du 1er janvier au 23 mai 2009; 17 888 cas et 140 décès (létalité: 0,8%)* ont été notifiés.

Mai 2009


Guinée - Cholera - Bulletin d’information humanitaire mai 2009
31 Mai 2009

Relief web - United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs (OCHA)
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/KHII-7TC87E?OpenDocument
Au cours du mois de mai, 1 nouveau cas a été notifié à Guéckédou. Du début de l'année à nos jours, 13 cas sans cas de décès ont été enregistrés dans le pays.
Autres articles
4 mai 2009 - Cholera
Relief Web
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/EGUA-7RTMBW?OpenDocument
L'atmosphère politique s'améliore. A la semaine 17, trois nouveaux cas suspects de méningite avec 1 décès ont été notifiés portant le total à 95 cas et 9 décès (létalité: 9,4%) depuis le semaine 1. Un cas suspect de choléra a été notifié cette semaine dans le district sanitaire de Kindia

France - Deux cas de listériose ont été confirmés par la Ddass. Il s'agit de deux habitantes de Saint-Cyr.
31 mai 2009
La Nouvelle République
http://www.lanouvellerepublique.fr/dossiers/journal/index.php?dep=37&num=1250056
Les deux femmes, âgées respectivement de 65 et 63 ans, sont actuellement hospitalisées à Tours. La Ddass a confirmé, hier, que les deux sexagénaires de Saint-Cyr-sur-Loire étaient atteintes de la listériose, une maladie à déclaration obligatoire et qui donne immédiatement lieu à une enquête des autorités sanitaires.

Zimbabwe - la barre des 100.000 cas de choléra bientôt franchie
26 mai 2009
AFP
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gQ7f0l6zC0xax4V70tmpOqfEfy2A
Le nombre des cas de choléra au Zimbabwe devrait dépasser la barre des 100.000 dans les prochains jours, a annoncé mardi à Genève la Fédération internationale de la Croix-Rouge qui estime "improbable" pour le moment une disparition de la maladie dans le pays.
"L'épidémie se confirme comme la pire en Afrique depuis plus de quinze ans", selon un rapport de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR).
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) avait estimé en mars que la situation était "en voie d'amélioration".
Pour la Croix-Rouge, cependant, le ralentissement constaté de la progression de la maladie pourrait être dû au fait que le choléra frappe désormais davantage les zones rurales moins peuplées que les zones suburbaines où la maladie sévissait surtout auparavant.
L'accès à l'eau potable, à des structures d'assainissement minimum et aux soins sont toujours problématiques, relève la FICR.
"L'éradication du choléra au Zimbabwe ou la fin définitive de cette épidémie est improbable tant que les causes profondes de la crise de santé n'auront pas été traitées", selon le rapport.
Le bacille du choléra a contaminé environ 98.309 personnes et 4.283 en sont mortes depuis le début de l'épidémie en août 2008, selon les statistiques de la Croix-Rouge.
Autres Articles
7 mai 2009 - le nombre de cas de choléra continue à baisser
Xinhua
http://www.french.xinhuanet.com/french/2009-05/08/content_873800.htm
Le nombre de cas decholéra a continué à baisser au Zimbabwe en avril, selon le Bureaude la coordination des affaires humanitaires (OCHA).
A la fin du mois d'avril, on signalait plus de 97.400 cas de choléra dans le pays, le nombre de morts depuis le mois d'août 2008 s'élevant à 4.271, a indiqué jeudi un porte-parole du secrétaire général de l'ONU à New York.
Le Centre de commande et de contrôle sur le choléra continue àfournir du matériel médical aux districts. Toutes les provinces ont reçu les kits provinciaux ainsi que les générateurs livrés parle groupe de travail sur la logistique", a-t-il précisé.
Par ailleurs, les partenaires dans le domaine de la santé fournissent encore un soutien à travers le pays sur la gestion descas, la distribution des fournitures non alimentaires, le creusement de puits et le transport par la route d'eau potable
4 mai 2009 Cholera
Relief Web
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/EGUA-7RTMBW?OpenDocument
L'épidémie de choléra continue sa tendance à la baisse dans toutes les provinces. L'épidémie dans tout le pays semble être sous contrôle même si certains districts continuent de préoccuper. Mashonaland Ouest et la ville de Harare ont toujours besoin d'un suivi rapproché. Au total 97 795 cas et 4 265 décès (létalité: 4,4%) ont été notifiés au 04 mai 2009.

Europe - Les aliments provoquent chaque année plus de 5.600 épidémies en Europe
25 mai 2009
EFSA
En 2007, 5.609 épidémies d'origine alimentaire ont été signalées en Europe, dont 36% confirmées en laboratoire. Elles ont touché près de 40.000 personnes et provoqué 19 décès.
L'Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) et le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) ont publié leur rapport de synthèse 2007 sur les épidémies d'origine alimentaire au sein de l'Union européenne. Il concerne 22 pays de l'Union, ainsi que la Norvège et la Suisse. Le rapport montre que la salmonelle reste en tête des agents infectieux, représentant quatre cas sur dix d'épidémie signalés. Naturellement présente dans l'intestin des animaux (en particulier chez les volailles et les porcs) cette bactérie peut être transmise lors de la consommation d'aliments infectés. La contamination peut venir directement de l'environnement ou peut être le fait d'une utilisation insalubre de aliments (temps de cuisson insiffisant...). L'étude souligne que, sur les 2.201 épidémies de salmonelle signalées, seulement 590 cas étaient effectivement causés par cette bactérie, vérification de laboratoire à l'appui. L'ensemble de ces épidémies (confirmées ou non) a affecté près de 9.000 personnes et entraîné dix décès. Les aliments les plus souvent impliqués étaient les oeufs ou les produits contenant des oeufs. Comme en 2006, les virus sont la seconde cause des intoxications alimentaires: ils représentaient 668 infections signalées (dont 17% confirmées) et ont touché 3.700 personnes. Aucun décès n'est à déplorer. Les sources des épidémies virales sont multiples. Elles proviennent principalement des produits de la mer (crustacés, mollusques, fruits de mer) ou des buffets. Le Campylobacter arrive en troisième position (source bactérienne de gastro-entérite la plus courante dans le monde). D'après l'étude, il est à l'origine de 461 épidémies en Europe (dont 29 confirmées). Sont ici en cause différents types de viande, et en particulier la viande rôtie. Par ailleurs, d'autres toxines alimentaires et bactéries sont à l'origine de plus de 450 épidémies et sont responsables de 4 décès. Enfin, l'étude relève 17 infections d'origine hydrique (contamination par l'eau), qui ont affecté près de 11.000 personnes. En tout, 5.609 épidémies d'origine alimentaire ont ainsi été signalées en 2007, dont environ 2.000 attestées par un contrôle en laboratoire. Ces chiffres sont en légère baisse par rapport à 2006. Si les données varient considérablement d'un Etat à l'autre, ces contrastes ne révèlent pas un défaut de sécurité alimentaire grave, mais démontrent plutôt plutôt l'efficacité des systèmes de contrôle nationaux mis en place.
Pour plus de renseignements: http://www.efsa.europa.eu/EFSA/efsa_locale-1178620753816_121190251601

Congo – Cholera
25 mai 2009
Relief Web
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/VDUX-7SESNB?OpenDocument
Sud Kivu. Choléra: Pendant la 20ème semaine, le Sud Kivu a enregistré 138 nouveaux cas. L'OMS note une augmentation considérable des cas par rapport à la semaine 19 (92 cas avec 2 décès). La zone de santé de Bunyakiri (47 cas) et la zone de santé de Minova (39 cas), demeurent les plus touchées. De la 1ère à la 20ème semaine, le Sud Kivu a enregistré un total de 2.836 cas avec 26 décès, (taux de létalité de 0,9%).
Nord Kivu. (i) Choléra: Au cours de la 20ème semaine, cette province a enregistré 20 cas de choléra dont 4 cas dans la zone de santé de Mweso, 3 cas dans la zone de santé de Masisi, 2 cas dans la zone de santé de Rutshuru, 1 cas dans la zone de santé de Kyondo. De la 1ère à la 20ème semaine, le Nord Kivu a enregistré un total de 1.781 cas avec 21 décès de choléra (taux de létalité: 1,2%). (ii) Rougeole: 7 nouveaux cas de rougeole ont été notifi és par les zones de santé de Masisi (6 cas) et Karisimbi (1 cas).
Autres Articles
21 mai 2009 - 138 cas de cholera
Relief Web Radio Okapi
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/VDUX-7S9S89?OpenDocument
C'est le dernier bilan fait par l'Inspection provinciale de la Santé. Ces chittres récents couvrent la période du 11 au 17 mai dernier et l'entier de la province du Sud-Kivu, rapporte radiookapi.net
Les zones les plus touchées sont celles de Bunyakiri et de Minova où, dans les semaines précédentes, l'Inspection de la Santé avait enregistré plusieurs décès. Pour l'inspection, ces zones sont en situation épidémique. La situation est due aux mouvements de populations observés dans cette région qui comprend de nombreux déplacés. Des efforts continuent à être menés par le service de la santé dans d'autres aires de santé peu accessibles comme Ziralo, dans le même territoire.
Rick Shamavu, médecin chargé de la surveillance épidémiologique au sein de l'Inspection de la santé, fait le point : « Bunyakiri n'est pas un foyer de choléra, mais les cas sont importés de Minova, zone endémique de choléra. Et cela est lié aux mouvements de population qui sont un effet secondaire des opérations Kimia II. Actuellement, sur l'axe Ziralo, trois zones de santé sont concernées : Myanda, Matutira et Kusisa. Au départ, c'était d'accès difficile car il y a une forêt occupée par les FDLR. Pour accéder, nous sommes passés par la zone de santé voisine de Minova. En début de cette semaine, nous avons eu l'information que le chef Mai Mai Kirikicho nous a aidés à accéder aux aires de santés de Ziralo »
Toujours selon le docteur Rick Shamavu, grâce aux intrants fournis par l'OMS et le CICR qui ont pu être amenés sur place, l'épidémie de cholera est en voie d'être maîtrisée.
6 mai 2009
- 130 cas de choléra depuis avril, aucun décès signalé
Romandie News
http://www.romandie.com/infos/news2/090506205056.ucroh8ci.asp
Les autorités sanitaires congolaises ont annoncé mercredi à Brazzaville avoir recensé depuis début avril 130 cas de choléra dans le Pool (sud), qui n'ont donné lieu à aucun décès.
4 mai 2009 Cholera
Relief Web
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/EGUA-7RTMBW?OpenDocument
L'épidémie de choléra continue, au Sud kivu, 51 nouveaux cas et 1 décès à la semaine 17 portent le total à 2 673 cas et 23 décès (létalité: 0,8%). Epidémie de méningite en Ituri, 48 cas et 13 décès (létalité: 27%) à la semaine 17.

Kenya : Cholera
18 mai 2009
Relief Web
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/MYAI-7S93A8?OpenDocument
L'épidémie de choléra continue avec un total de 2 896 cas notifiés et 63 décès (létalité: 2,1%) dans 25 districts. Il y a une augmentation de la transmission dans qua-tre districts précisément les districts Na-ivasha, Tinderet, Moyale et Laisamis.
Autres Articles
4 mai 2009 Cholera
Relief Web
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/EGUA-7RTMBW?OpenDocument
L'OMS a appuyé une mission d'un groupe d'appui des bailleurs organisée par OCHA dans les districts de Moyale et Bute le long de la frontière Kenya Ethiopie où sévit une épidémie de choléra. Les défis majeurs mis en lumière par tous sont entre autres la faiblesse de la disponibilité en eau, les épidémies de choléra et d'autres maladies, la pénurie en médicaments et autres fournitures et la pauvreté de l'hygiène et des services de santé transfrontaliers. Au 03 mai 2009, au total 2 679 cas de choléra et 60 décès (létalité: 2,2%) ont été notifiés dans vingt districts.

Angola: forte baisse du nombre de cas de choléra, selon l'OMS
18 mai 2009
AFP
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gGFfCSbXtPzZYKLLYknD_u4Dp9Gw
Le nombre de cas de choléra a fortement baissé cette année en Angola malgré de fortes inondations dans le sud du pays, a-t-on appris lundi auprès de l'Organisation mondiale pour la Santé (OMS).
De janvier à mai 2008, l'OMS a recensé 7.740 cas de choléra, dont 198 mortels contre 681 cas dont trois morts durant la même période cette année.
L'OMS attribue cette baisse à l'amélioration des conditions sanitaires et à l'éducation des populations, particulièrement touchées par cette maladie durant la saison des pluies entre janvier et mi-mai.
Autres articles
12 mai 2009 - Plus de 600 cas de choléra enregistrés à Luanda
Angola Press
http://www.portalangop.co.ao/motix/fr_fr/noticias/sociedade/Plus-600-cas-cholera-enregistres-Luanda,4c68d4d7-3808-4964-ba45-61171e03cc03.html

Le ministre de la Santé, José Van-Dúnem, a déclaré lundi, à Luanda, que 631 cas de choléra ont été enregistrés en Angola, dont 31 dans la capitale du pays, depuis le début de l'année en cours.

Vietnam - Choléra dans le nord du Vietnam: premier décès
AFP
18 mai 2009
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5hS7vA481I12W8QXOsNHa_FKksmWA
Les autorités sanitaires ont rapporté mardi un premier cas mortel dans l'épidémie de choléra qui continue de se répandre dans le nord du pays.
Un homme de 50 ans est mort le 12 mai dans la province de Ninh Binh, à 100 km au sud de Hanoï, et il a été testé positif aux bactéries de choléra, selon un rapport, idffusé sur internet, du ministère de la Santé.
Au total, 53 malades du choléra ont été recensés depuis le 20 avril tandis que plus de 500 autres personnes ont été touchées par la diarrhée aiguë découverte actuellement dans 11 villes et provinces du nord du pays, précise ce rapport.
Les autorités de Hanoï ont décidé la semaine dernière de fermer une douzaine d'abattoirs de chien dans la capitale vietnamienne en estimant que leurs mauvaises conditions d'hygiène sont à l'origine de la propagation des bactéries de choléra..

Mozambique - Cholera
4 mai 2009
Relief Web
http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/EGUA-7RTMBW?OpenDocument
Epidémie de choléra, le nombre des cas continue de baisser depuis la semaine 9. Du 1er janvier au 25 avril 2009; 16 785 cas et 136 décès (létalité: 0,8%) ont été notifiés.























No user avatar
nadine.robert
Latest page update: made by nadine.robert , Oct 1 2009, 4:35 AM EDT (about this update About This Update nadine.robert Edited by nadine.robert

567 words added
262 words deleted

view changes

- complete history)
Keyword tags: None
More Info: links to this page
There are no threads for this page.  Be the first to start a new thread.